Alors que la crise sanitaire a fait exploser le recours au télétravail, le géant du streaming musical Spotify a choisi de surfer sur cette vague, en permettant dorénavant à ses effectifs de travailler de n'importe où et pour le temps qu'ils le souhaitent.

L'avenir de notre mode de travail est un sujet populaire dans les murs de Spotify depuis un certain temps déjà. «Notre équipe dirigeante défend depuis longtemps l'idée que la numérisation et la mondialisation sont des moteurs importants pour un lieu de travail plus flexible, qui convient mieux à notre groupe et à notre entreprise», fait savoir la direction du groupe suédois. Et de présenter Work From Anywhere (WFA), «un nouveau mode de collaboration qui permet aux Spotifiers de travailler depuis l'endroit où ils réfléchissent et comprennent le mieux».

Les salariés de Spotify pourront toutefois continuer à venir dans des bureaux. Reste que ces derniers seront repensés en conséquence, comme le souligne la direction du géant du streaming, sans donner plus de précision sur ce qu'elle entend faire de ses infrastructures actuelles. «Nous réévaluons nos espaces de bureau dans le monde entier pour en accroître la durabilité, la flexibilité et le bien-être, afin de garantir que tous nos employés, quelles que soient leurs capacités ou leur situation, afin de travailler confortablement et efficacement», relève cette dernière.

Dans la roue de Twitter et Salesforce

Pour l'état-majeur de Spotify, «le but ultime de cette nouvelle approche de conception est de garantir que les employés disposent d'un lieu où ils peuvent se concentrer, collaborer et créer, que ce soit à un bureau, dans une salle de conférence ou dans un café ».

Avec le passage au travail sur des systèmes basés sur le cloud et la possibilité pour les personnes de se connecter à des réunions en ligne, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à ouvrir un mode de vie de travail à distance à ses salariés. Une situation rendue encore plus urgente par le fait que les vaccinations pourraient encore prendre la moitié de l'année 2021, si ce n'est plus.

L'initiative de Spotify est en phase avec plusieurs entreprises technologiques qui prévoient de conserver certaines des nouvelles méthodes de travail apparues lors de la pandémie de Covid-19. Salesforce ou Twitter ont déjà adopté des modèles de travail à distance hybrides ou permanents. Pour rappel, Spotify a récemment constaté une augmentation de son nombre d'abonnés payants pendant la pandémie, avec un utilisateur utilisateur payant qui a atteint 155 millions au quatrième trimestre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *