Sam Carchidi
The Philadelphia Inquirer

L’équipe des États-Unis, avec Cam York et Bobby Orr Brink, espoirs des Flyers de Philadelphie, tente de s’améliorer après une décevante sixième place au Mondial junior de l’année dernière.

Le Championnat mondial junior des 10 nations de l'IIHF se déroulera du vendredi au 5 janvier et se déroulera sans partisans au Rogers Arena d'Edmonton. Les Américains, dirigés par le gardien Spencer Knight, devraient être de solides prétendants – même s'ils ont perdu cinq joueurs à cause du COVID-19.

L'équipe américaine, qui cherche sa cinquième médaille au cours des six dernières années, disputera son premier match vendredi à 21h30. contre la talentueuse Russie. Le champion en titre, le Canada compte 20 joueurs qui ont été choisis au premier tour de la LNH au cours des deux dernières années et est favorisé pour remporter le tournoi des moins de 20 ans, la Russie, l'équipe des États-Unis, la Finlande et la Suède devraient également se battre.

Cole Caufield, un espoir des Canadiens de Montréal, déclenchera l’offensive des Américains. Les Flyers ont contourné Caufield lors du repêchage de 2019. Deux fois.

Ils auraient pu l'avoir au n ° 11 du classement général. Au lieu de cela, ils ont échangé trois places au premier tour – et ont de nouveau dépassé le score élevé de Caufield. Au lieu de cela, ils ont choisi York, un petit défenseur prometteur, au 14e rang.

Caufield, qui avait marqué deux buts lors de la victoire 3-2 des Américains contre la Finlande mardi, est allé à Montréal avec le prochain choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *