MoMo, l'étoile montante du portefeuille électronique, est sur une lancée pour attirer de nouveaux investisseurs.

La société eWallet, la plus grande du Vietnam, a retiré 100 millions de dollars d’un groupe de six investisseurs codirigés par Warburg Pincus et Goodwater Capital, a fait savoir Reuters mercredi 13 janvier.

Le MoMo, basé à Hanoï, prévoit d'utiliser l'injection de liquidités pour financer des projets visant à devenir une «super-application» et à devenir publique en 2025, selon le service de presse, citant à la fois la société et une source proche de l'accord.

La FinTech est un secteur à croissance rapide dans le pays de près de 100 millions d'habitants, avec la pandémie de coronavirus, comme dans le monde entier, qui a poussé l'activité d'achat en ligne et laissé les consommateurs à la recherche d'options de paiement sans contact.

La société n'a pas confirmé le montant exact, mais Reuters a cité une source proche de l'accord qui l'a fixé à environ 100 millions de dollars.

MoMo cherche à doubler sa base d'utilisateurs à 50 millions au cours des deux prochaines années.

"Le montant n'a pas été divulgué en raison de notre accord strict avec les investisseurs, mais la taille de cette transaction est un peu plus grande que notre précédente levée de fonds de 100 millions de dollars", a déclaré Pham Thanh Duc, PDG de MoMo, au service de presse.

En particulier, MoMo prévoit de tirer parti de sa nouvelle réserve de liquidités pour développer le portefeuille électronique en «une application tout-en-un pour smartphone offrant de multiples services», selon Reuters, notant que ce modèle a fait ses preuves en Chine et en Indonésie.

Cela signifie à son tour suivre les traces des «super-applications» déjà établies comme Grab et Gojek de Singapour en Indonésie.

Outre Warburg Pincus, d’autres investisseurs à l’origine du dernier tour de table de MoMo sont notamment «Affirma Capital Singapore PTE, Kora Management, Macquarie Capital et Tybourne Capital Management», a rapporté Reuters.

"Nous espérons entrer en bourse dans la période 2021-2025, peut-être en 2025. Pour nous, l'introduction en bourse est un must", a déclaré Duc à Reuters à propos de la perspective d'une offre publique initiale, ajoutant qu'il était trop tôt pour discuter des échanges que MoMo pourrait liste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *