Le Fonds mondial de lutte contre le paludisme, la tuberculose et le sida se prépare à sa stratégie post 2022. Le continent africain qui est le principal bénéficiaire des financements de cette institution croit devoir faire entendre sa voix dans le choix de cette nouvelle orientation stratégique. Interview dans cette édition avec le Sénégalais Abdoulaye Ciré Anne, membre du bureau africain des circonscriptions du Fonds mondial, qui décline les motivations de l'Afrique.

Quant aux autorités togolaises, elles ont promis une assurance maladie spéciale Covid-19 au personnel soignant. Mais, la lenteur de sa mise en œuvre suscite des inquiétudes…

Enfin, les pays du bassin de la Volta mettent en place un dispositif d’alerte précoce pour prévenir les catastrophes naturelles et limiter les dégâts.

Santé, Science et Développement avec Sylvie Akoussan


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *