Ecrire un commentaire


Télétravail: quelle réalité après le confinement?

Article lu 1674 fois, depuis sa publication le 16/10/2020 à 08:40:41 (longueur: 7965 caractères)

Atlassian, fournisseur de logiciels de collaboration et de productivité d’équipe, dévoile les résultats de son étude mondiale sur le travail à distance: «Reworking Work: Understanding The Rise of Work Anywhere. »

L'étude révèle comment les subtilités du travail moderne ont été amplifiées lors du confinement servant à lutter contre le Covid-19, exigeant un changement dans la manière dont les entreprises gèrent une force salar-iale de plus en plus répartie. Les employés ont dû opérer d'importants changements afin de trouver un nouvel équilibre entre leur vie personnelle et leur vie professionnelle, jong-lant plus que jamais pour réussir. Ainsi à l’échelle mondiale, 44% ont cité l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée comme un changement positif au cours de cette période.

Méthodologie
L'étude «Reworking Work: Understanding The Rise of Work Anywhere» a été commandée par Atlassian et menée par PaperGiant, avec le soutien de partenaires de recherche internationaux. La méthodologie a utilisé une approche de méthode mixte, combinant 32 entretiens à distance approfondie via Zoom avec divers travailleurs du monde entier, une étude de journal de deux semaines auprès de 67 participants ainsi qu'une enquête quantitative de 15 minutes auprès de près de 5 200 travailleurs du savoir sur cinq pays.

Les Français représentent 5 des entretiens approfondis, 10 des participants à l'étude de journal et 1030 des personnes ayant répondu à la recherche quantitative. Les répondants pour les trois méthodologies étaient âgés de 25 à 64 ans, émis d'entreprises de 250 employés ou plus et avaient une ancienneté de trois mois ou plus.

Vers une approche hybride du travail à domicile?

En France, seuls 36% des répondants ont trouvé qu'il était aisé de s'adapter au travail à domicile, avec 53% au niveau mondial. Interrogés sur l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle, seuls 30% de Français ont déclaré qu'il leur était plus facile de trouver un équilibre entre les exigences de leur foy-er et leurs obligations professionnelles. Les difficultés des employés à établir une séparation entre les exigences de leur travail et leur domicile est également illustré par le fait que près d'un tiers (29%) à avoir du mal à se déconnecter après leur journée de travail. Ceci étant dit, le droit du travail français, en particulier le droit à la déconnexion, un permis aux travailleurs français de bien gérer la situation, avec moins d’intrusion dans le temps personnel signalé que leurs homologues dans le reste du monde.

Les travailleurs français sont particulièrement intéressés par (vous en avez lu 33%, il reste à lire 67%, de cet article.)

Cet article est réservé aux abonnés à RiskAssur-hebdo Privilège
– Vous êtes déjà abonné, pour vous identifier, cliquez ici

Abonnement en ligne
Abonnement 1 an pour 480 euros ttc, en cliquant ici
Abonnement 1 mois pour 54 euros ttc, en cliquant ici

Retrouvez l’actualité de la semaine, en vous abonnant au magazine RiskAssur-hebdo, envoyé en format PDF en fin de semaine: Abonnement et / ou en savoir plus, en cliquant ici


————-


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *