Tokyo, 26 mai 2020 (Thomson StreetEvents) – Transcription modifiée de la conférence téléphonique ou présentation sur les résultats de Sekisui Chemical Co Ltd lundi 27 avril 2020 à 10 h 59: 00 GMT

Sekisui Chemical Co., Ltd. – Directeur Général Délégué et Chef du Département de la Stratégie Commerciale

Sekisui Chemical Co., Ltd. – Directeur général et administrateur

Sekisui Chemical Co., Ltd. – Président, PDG et directeur des représentants

Sekisui Chemical Co., Ltd. – Directeur exécutif et chef du département Corporate Finance & Accounting

Sekisui Chemical Co., Ltd. – Directeur Général Délégué & Administrateur

Sekisui Chemical Co., Ltd. – Directeur Général Délégué & Administrateur

Keita Kato, Sekisui Chemical Co., Ltd. – Président, PDG et directeur des représentants (1)

Merci d'avoir participé à la conférence téléphonique. Je m'appelle Keita Kato et j'ai été nommée présidente du groupe Sekisui en mars de cette année.

Tout d'abord, je voudrais mentionner les contre-mesures que nous prenons contre la situation du COVID-19.

Nous avons récemment mis en place le siège de l'intervention d'urgence pendant que je suis président. Cela a pour but de prendre les décisions appropriées pour faire face à la situation si la répercussion actuelle du COVID-19 continue à s'étendre et durer plus longtemps. Nous avons l'intention de créer un environnement de travail où nous accordons la plus haute priorité à la protection de la santé et de la sécurité de nos employés et de leurs familles. Nous avons également l'intention de communiquer rapidement et de manière approfondie tout impact que nous anticipons sur l'entreprise aux investisseurs et aux actionnaires autant que possible.

Permettez-moi maintenant de commencer ma présentation. Je vais vous guider à travers le matériel de présentation. Je vais me référer aux numéros des diapositives, qui sont indiqués dans le coin inférieur droit de chaque diapositive.

Sur la diapositive 2, vous trouverez les hypothèses dans notre processus de réflexion pour le plan d'affaires de l'exercice 2010, qui reflète l'impact de COVID-19. Nous supposons que l'environnement des affaires à la mi-avril, date à laquelle nous avons structuré ce plan d'affaires pour l'exercice 2010, se poursuivrait jusqu'en juin et se redresserait progressivement par la suite et reviendrait presque à la normale au second semestre.

La performance de l'entreprise peut varier en fonction du moment où les choses vont se calmer. En considérant quelles entreprises seront touchées, nous nous attendons à ce que la production mondiale d'automobiles, la production et les ventes de smartphones soient affectées ainsi que les activités médicales, car le nombre de bilans de santé et de tests hospitaliers pour les maladies liées au mode de vie diminue.

Au Japon, comme les gens choisissent de rester chez eux, les visiteurs des maisons modèles, le nombre de discussions pour l'achat d'une maison et les mises en chantier ont tous diminué et, en outre, les travaux de construction ont été retardés.

Pour le Groupe Sekisui ayant une grande variété de portefeuille d'activités, toutes les entreprises sont exposées au défi. Nous voyons un impact matériel, en particulier dans le domaine de la mobilité au sein de High Performance Plastics Company, ou HPP, une nouvelle entreprise de logement et de rénovation domiciliaire au sein de la société de logement.

Dans ce contexte, pour le plan d'affaires de l'exercice 2010, nous nous efforcerons de minimiser l'impact de COVID-19 grâce à des efforts inébranlables, y compris une réforme structurelle, et visons à maintenir et à augmenter la chaîne d'approvisionnement afin de réaliser définitivement une reprise en V à partir du deuxième moitié.

Quant à l'impact sur les résultats de l'exercice 19, le résultat d'exploitation est en baisse de 2,9 milliards JPY par rapport aux perspectives annoncées en janvier. Nous avons mis en évidence la répartition par chaque division sur la diapositive.

Permettez-moi également d'aborder la façon dont nous élaborons le plan d'affaires pour l'exercice 2010.

Normalement, nous faisons notre plan d'affaires annuel en février. Cependant, à ce stade de l'année, l'impact de COVID-19 n'était toujours pas clair, nous avons donc provisoirement élaboré un plan d'affaires qui ne reflétait pas l'impact de COVID-19. Ce plan est appelé Plan initial de l'exercice 2020 sur la diapositive, en vertu duquel nous avons fixé l'objectif de ventes à 1,1866 billion JPY et l'objectif de résultat opérationnel à 98 milliards JPY. Avec la propagation mondiale de COVID-19 depuis lors, nous annonçons aujourd'hui un plan d'affaires reflétant autant que possible l'impact de COVID-19 que nous pouvons anticiper à ce stade sur la base de l'hypothèse que j'ai déjà mentionnée.

En raison de COVID-19, le résultat d'exploitation consolidé sera réduit de 28 milliards JPY par rapport au plan initial, dont 16,2 milliards JPY au sein de HPP, principalement dans le domaine de la mobilité.

À l'aide de la diapositive 3, j'illustrerai les perspectives des conditions du marché, qui sont utilisées comme prémisse pour le plan d'affaires de l'exercice 2010.

La production automobile devrait être durement touchée au premier semestre, en particulier au premier trimestre et se redresser au second semestre de l'exercice. Cela dit, nous nous attendons à ce que la production annuelle totale d'automobiles diminue d'environ 20%. Nous prévoyons une reprise progressive des expéditions de smartphones, les marchés passant à la 5G au second semestre.

Les perspectives de l'ensemble des visiteurs du secteur du logement sont indiquées par le graphique en haut à droite. Les visiteurs des maisons modèles illustrées par la ligne bleue sont sous pression, les gens choisissant de rester à la maison, et nous nous attendons à une forte baisse du T1. Pour compenser cela, nous nous concentrerons sur le canal Internet pour obtenir plus de demandes d'informations des clients et fortifier la communication. Les mises en chantier tout au long de l'année devraient chuter de manière significative avec un sentiment de consommation plus faible.

Le prix du naphta, compte tenu de la tendance récente, pourrait encore baisser par rapport à ce que nous attendons aujourd'hui.

Permettez-moi maintenant de passer en revue les résultats financiers du plan FY '20. Les hypothèses de change pour le dollar américain et l'euro sont indiquées sur la diapositive 4. Les résultats de l'exercice 19 sont illustrés sur la diapositive 5.

Nous avons commencé à ressentir un impact significatif de COVID-19 en février, principalement dans les activités HPP et Logement. Et les ventes nettes ont diminué de 13,5 milliards de JPY en glissement annuel, et les lignes de bénéfices respectives ont diminué en conséquence. Le résultat d'exploitation a baissé de 8% sur un an. Le dividende est resté inchangé par rapport au plan. Et avec le dividende de fin d'année fixé à 23 JPY, le dividende annuel a été relevé de 2 JPY sur un an à 46 JPY par action, marquant la 10e année consécutive de hausse des dividendes.

La diapositive 6 montre les résultats de chaque division, également en deçà des prévisions de janvier en raison de COVID-19. Le tableau de gauche illustre la répartition par division et la variation en glissement annuel.

Le bénéfice d'exploitation de HPP Company a diminué de manière significative, car l'activité a été gravement touchée par la faiblesse prolongée des marchés mondiaux de l'automobile depuis le premier semestre, aggravée par l'impact de COVID-19 plus tard dans l'année. Le bénéfice d'exploitation de Housing Company était stable par rapport à l'an dernier, car COVID-19 a causé des retards dans la livraison de maisons neuves et de maisons rénovées à la fin de l'exercice. Bien que la société Urban Infrastructure & Environmental Products Company, ou UIEP, ait eu du mal à l'étranger avec la détérioration de l'environnement des affaires, la société a renouvelé le record précédent de profit élevé en augmentant les ventes et les bénéfices avec les produits prioritaires au Japon.

Une présentation détaillée sera fournie ultérieurement par les présidents d'entreprises.

Nous avons également progressé dans la réduction et la concentration sur les thèmes de la R&D.

Sur la diapositive 7, vous trouverez les résultats de la première moitié et de la seconde moitié.

Au premier semestre, nous avons obtenu un résultat opérationnel consolidé quasiment identique à celui de l'année précédente. Mais au second semestre, le résultat consolidé ainsi que le résultat d'exploitation de chaque division sont en baisse, du fait de la faiblesse du marché mondial ainsi que de l'impact de COVID-19 au 4ème trimestre.

La diapositive 8 montre l'analyse des résultats de l'exercice 19.

Examen des différents éléments impactant le résultat opérationnel. Bien que nous ayons profité de la baisse des coûts des matières premières ainsi que de nouvelles déductions sur les coûts fixes, le marché plus faible de COVID-19 nous a durement touchés et le volume des ventes et la gamme de produits ont eu un impact négatif énorme sur HPP. En outre, une nouvelle consolidation a entraîné une nouvelle baisse des bénéfices et le yen a commencé à se renforcer. En conséquence, le résultat d'exploitation a diminué en glissement annuel.

À partir de la diapositive 10, j'aimerais vous expliquer notre plan d'affaires pour l'exercice 2010.

L'hypothèse de change est de JPY 110 contre le dollar américain et JPY 120 contre l'euro, comme indiqué sur cette diapositive.

Sur la diapositive 11, vous trouverez le plan pour FY '20.

Sur la base de l'hypothèse que j'ai expliquée au départ, nous avons élaboré le plan d'affaires, ayant reflété tout l'impact que nous pouvions anticiper à la mi-avril. Nous visons un objectif de résultat opérationnel de 70 milliards de yens. Le dividende devrait être augmenté de 1 JPY à 47 JPY par action afin de poursuivre la hausse du dividende pendant 11 années consécutives. Nous mettons également en place un programme de rachat d'actions cette année encore, et nous annulerons 8 millions d'actions propres. Nous continuerons de participer activement au rendement pour les actionnaires.

La diapositive 12 montre le plan de l'exercice 2010 par les sociétés divisionnaires.

Le résultat d'exploitation devrait chuter de manière significative dans le HPP et le logement en raison d'un impact sévère de COVID-19, tandis que pour l'UIEP, la baisse des bénéfices devrait être plus modérée.

Le tableau de droite montre comment le plan d'affaires actuel se compare au plan initial, qui ne reflétait pas COVID-19. L'impact de COVID-19 est estimé à 28 milliards JPY pour le groupe, dont 16,2 milliards JPY en HPP et 8,5 milliards JPY en Logement.

Cette diapositive est le plan de la division pour le premier semestre. Nous prévoyons une énorme baisse des bénéfices au premier semestre car COVID-19 imposerait une limitation sévère des activités économiques, en particulier au premier trimestre. Cela dit, pour être prêts pour la reprise au second semestre, nous ferons tout notre possible pour maintenir la chaîne d'approvisionnement, y compris pour maintenir les opérations de l'usine.

L'impact sur les différentes divisions est indiqué sur la diapositive. Comme le montre le tableau de droite, sur l'impact COVID-19 de JPY 28 milliards pour l'année entière, la plus grande partie du montant, ou JPY 24,7 milliards, atteindra le P&L au premier semestre.

La diapositive 14 présente le plan pour la seconde moitié. Nous prévoyons que l'impact du COVID-19 s'atténuera et prévoyons une croissance substantielle des bénéfices. Cela sera évident, en particulier dans HPP, car nous anticipons la reprise en forme de V avec des efforts dédiés et une innovation des coûts et une normalisation de la chaîne d'approvisionnement. Le logement sera touché par la baisse au premier semestre. Mais en fortifiant une entreprise de logements préfabriqués, nous visons à récupérer le bénéfice du second semestre pour être proche du bénéfice du second semestre de l'année précédente. À l'UIEP, nous continuerons à ressentir l'impact de la baisse des mises en chantier, mais nous visons la croissance des bénéfices en augmentant les ventes des produits prioritaires.

La diapositive 15 est l'analyse des perspectives pour l'exercice 2010. Le graphique de droite illustre les facteurs à l'origine de la variation du résultat d'exploitation. Comme je l'ai expliqué, l'impact de COVID-19 au premier semestre va être sévère, déclenchant un impact négatif important sur le volume des ventes et la gamme de produits. Cependant, nous viserons une reprise en V au second semestre. Dans le cadre de nos efforts internes, nous continuerons de nous attaquer à l'innovation globale des coûts pour la chaîne d'approvisionnement, de réduire le coût des ventes grâce à la réforme structurelle et de réduire encore les coûts fixes.

Permettez-moi également de parler de notre politique de retour des actionnaires en utilisant la diapositive 16. Au cours de l'exercice '20, nous prévoyons de verser un dividende annuel de 47 JPY par action, ce qui marquera 11 années consécutives de hausse des dividendes.

Je voudrais attirer votre attention sur le tableau en haut à droite. Nous maintiendrons une politique de dividende stable, également définie dans le précédent plan d'affaires à mi-parcours. À partir de l'exercice 2010 marquant la première année dans le cadre du nouveau plan d'affaires à moyen terme, nous renforcerons encore notre engagement en faveur du rendement pour les actionnaires et rendrons la politique plus transparente. Concernant notre politique de retour aux actionnaires dans le nouveau business plan à mi-parcours, nous avons fixé un objectif de ratio de distribution de dividende supérieur à 35% et un DOE supérieur à 3%. Nous avons également clairement indiqué le taux de rendement total et les critères d'annulation des actions propres.

La diapositive 17 explique comment nous positionnons FY '20. Alors que nous continuons d'être placés sous l'état d'urgence avec la propagation du COVID-19, nous nous efforcerons de minimiser autant que possible l'impact en faisant ce que nous pouvons faire. Nous avons également nos yeux sur le post COVID-19 pour nous assurer que nous avons les capacités en place pour capter la demande qui sera repoussée. L'exercice 2010 est la première année du nouveau plan d'affaires à mi-parcours et les détails seront dévoilés dans une présentation prévue pour le 22 mai. Au cours de la première année du nouveau plan d'affaires à mi-parcours, nous nous efforcerons de surmonter ce grand défi et de nous préparer à saisir l'opportunité de croissance pour ramener le groupe sur la trajectoire de croissance du prochain exercice.

Ceci conclura ma présentation. Merci pour votre attention.

————————————————– ——————————

Tatsuya Nishida, Sekisui Chemical Co., Ltd. – Directeur exécutif et chef du département Corporate Finance & Accounting (2)

————————————————– ——————————

Je suis Tatsuya Nishida, directrice générale, chef du département Corporate Finance and Accounting. Permettez-moi de passer en revue les faits saillants des résultats de l'exercice 19. Le nombre de sociétés consolidées, comme indiqué sur la diapositive 19, a augmenté sur une base nette de 10 à 163 entités. Sur les 15 sociétés nouvellement consolidées, 7 étaient dues à l'acquisition de SEKISUI AEROSPACE CORPORATION. L'impact sur les états financiers est illustré par le tableau du bas.

La diapositive 20 est un résumé du compte de résultat, et je vais vous donner des détails sur les éléments inférieurs au revenu ordinaire.

Le résultat courant s'établit à 87 milliards de yens, marquant une baisse plus modérée du résultat opérationnel, grâce à l'amélioration des produits et charges hors exploitation. Le bénéfice extraordinaire est principalement comptabilisé en raison de l'ajustement de la propriété des actions détenues stratégiquement, à la fois au cours des exercices 18 et 19. Ce poste de profit a augmenté, grâce à un gain plus important sur les ventes de l'exercice 19. La perte exceptionnelle est en hausse du fait de la valorisation d'un investissement en titres et de la perte de valeur d'un actif. En conséquence, le bénéfice avant impôts a diminué d'un peu plus de 10 milliards de yens et l'impôt sur le revenu des sociétés, entre autres, a diminué en conséquence. Le résultat net s'est établi à 58,9 milliards de yens, en baisse de 7,2 milliards de yens en glissement annuel.

Passons au bilan de la diapositive 21. L'actif total a augmenté de JPY 78,6 milliards pour atteindre JPY 1,1024 billion. La majeure partie de cette augmentation, soit 71,3 milliards de yens, est due à l'augmentation des sociétés nouvellement consolidées, telles que SEKISUI AEROSPACE. Les stocks ont augmenté de 25 milliards de yens. Cela est principalement dû à l'augmentation de 19,8 milliards JPY de la société de logement, car nous constituons l'inventaire des terrains de lotissement à vendre et des maisons préfabriquées ainsi que l'augmentation des travaux en cours pour les maisons. Les actifs corporels non courants ont augmenté de JPY 27,8 milliards, notre CapEx étant supérieur à la dépréciation. L'augmentation des actifs incorporels non courants est due à l'augmentation du goodwill et autres en raison de l'opération SEKISUI AEROSPACE. Les investissements en titres ont diminué, en partie en raison de la réduction des stocks d'actions liées aux entreprises ainsi que de la baisse de la valeur marchande des actions que nous détenons par rapport à la fin de l'exercice 2018.

Comme le montre la diapositive 22, le total des passifs portant intérêt a augmenté de JPY 63,8 milliards en raison de l'investissement actif dans le rendement des actionnaires. La dette nette portant intérêt, corrigée de la trésorerie et des dépôts, était de 40,8 milliards de yens et notre situation financière est passée de la trésorerie nette à la dette nette. Pour les bénéfices non répartis, le résultat net a augmenté, ce qui a été partiellement compensé par le dividende et l'annulation des actions propres. Au cours de l'exercice 19, nous avons également racheté 8 millions d'actions et les avons annulées. En outre, au cours de l'exercice 19, en raison des ventes de titres et de la baisse du gain de détention non réalisé sur les titres ainsi que de la baisse des écarts de conversion avec un yen plus fort, la croissance de l'actif net total a été réduite à 1,5 milliard JPY.

Le ROE, les capitaux propres sur le total des actifs et le ratio D / E sont tous indiqués au bas du tableau.

Passons au flux de trésorerie consolidé de la diapositive 23. Le flux de trésorerie d'exploitation s'est amélioré par rapport à l'année dernière, avec un afflux positif de 92,6 milliards de yens. Par rapport au résultat opérationnel, le cash-flow opérationnel était mieux positionné par rapport à l'année précédente, principalement en raison de la dépréciation plus élevée et de la diminution des sorties de trésorerie sur le fonds de roulement par rapport à l'exercice 2018. Le flux de trésorerie d'investissement était négatif de 100,6 milliards JPY. CapEx a culminé au cours de l'exercice 2018 et a commencé à culminer. Mais au cours de l'exercice 19, nous avons considérablement augmenté les dépenses en fusions et acquisitions. Net-net, le cash-flow libre était légèrement supérieur à 30 milliards de yens négatifs.

L'amortissement, le CapEx et le BAIIA par segment sont illustrés sur la diapositive 24.

L'amortissement ainsi que l'amortissement des écarts d'acquisition suivent une tendance à la hausse. Et CapEx en FY '19 était 1,6x par rapport aux dépenses d'amortissement.

L'EBITDA de chaque division, qui est un atout pour CapEx, est indiqué par la colonne à l'extrême droite, et il est environ deux fois plus élevé par rapport aux dépenses d'investissement.

Le plan d'amortissement pour l'exercice 20, les CapEx et le BAIIA sont présentés à la diapositive 25.

En raison de la dépréciation résultant des investissements exécutés, entre autres facteurs, la dépréciation devrait augmenter. Nous prévoyons de réduire le coût fixe global, mais prévoyons de maintenir le niveau des dépenses totales de R&D.

À la diapositive 26, j'aimerais réitérer l'aperçu du plan pour l'exercice 2010 ainsi que le rendement pour les actionnaires. Nous prévoyons d'augmenter le niveau de rendement pour les actionnaires en continuant d'augmenter le dividende, de racheter des actions et d'annuler les actions propres.

Ceci conclura ma présentation. Merci pour votre attention.

————————————————– ——————————

Ikusuke Shimizu, Sekisui Chemical Co., Ltd. – Directeur général et administrateur (3)

————————————————– ——————————

Je suis Ikusuke Shimizu, président de la société High Performance Plastics Company.

Permettez-moi de commencer ma présentation sur HPP.

La diapositive 29 montre la tendance des performances. En regardant les résultats de l'exercice 19, les ventes nettes ont diminué d'une année sur l'autre et le résultat d'exploitation a baissé pendant 2 années consécutives en raison de la détérioration du marché mondial, en particulier dans l'industrie automobile ainsi que de l'impact COVID-19 du quatrième trimestre. . Dans le même temps, nous avons également réalisé des progrès en termes d'investissements de croissance, après avoir finalisé l'acquisition d'AIM Aerospace Corporation, avec l'intention de nous ouvrir la voie au marché des avions.

Pour l'exercice 2010, le bénéfice du premier semestre devrait diminuer en raison de COVID-19. Mais en supposant qu'à partir du second semestre, l'impact de COVID-19 s'atténuera et que le marché automobile commence à se redresser, nous tablons sur un résultat opérationnel de JPY 27,6 milliards.

La diapositive 30 illustre l'analyse des résultats de l'exercice 19.

Les ventes nettes ont baissé de JPY 18,9 milliards en glissement annuel à JPY 322,4 milliards. Et compte tenu de la nouvelle consolidation et de la fluctuation des devises, la baisse d'effet aurait été de 15,6 milliards de yens.

Le graphique de droite présente l'analyse du résultat d'exploitation.

Nous avons profité de la baisse annuelle des coûts des matières premières ainsi que des économies et des coûts fixes d'une année sur l'autre, grâce aux mesures d'urgence et autres prises. Cependant, le volume des ventes a diminué en raison de COVID-19, en particulier dans le domaine de la mobilité, et de l'augmentation ponctuelle des coûts pour l'intégration de l'usine d'AIM Aerospace, entre autres. En conséquence, le résultat d'exploitation a diminué de 7,7 milliards de yens en glissement annuel.

Par rapport aux prévisions de janvier, le volume des ventes et la gamme de produits ont eu un impact négatif significatif en raison de COVID-19. La répartition de l'impact de COVID-19 est décrite dans le coin inférieur gauche. Impact négatif de 4,4 milliards JPY sur le résultat d'exploitation total, dont 3,1 milliards JPY dans le domaine de la mobilité, résultant de la perturbation de la chaîne d'approvisionnement automobile mondiale, et 0,7 milliard JPY de produits à usage industriel en raison de la forte baisse de la demande au Japon depuis le fin février.

Sur la diapositive 31, vous trouverez le plan d'affaires pour l'exercice 2010.

La projection des ventes nettes est de 315 milliards de yens, en baisse de 7,4 milliards de yens en glissement annuel. Si nous la réajustons pour la nouvelle consolidation, la fluctuation des devises et d'autres éléments, la baisse des ventes en vigueur serait de 21 milliards de yens.

Le graphique de droite explique les facteurs évolutifs du résultat d'exploitation.

Malgré les nouvelles positives d'une baisse du coût des matériaux, le volume des ventes et le mix de produits se détérioreront considérablement, principalement dans le domaine de la mobilité, et le résultat d'exploitation devrait baisser de 9,5 milliards de yens en glissement annuel.

La répartition de l'impact au premier semestre et au second semestre est présentée sous le graphique en cascade.

Le premier semestre sera durement touché par COVID-19. Et dans l'ensemble, le résultat d'exploitation diminuera de 16 milliards JPY, dont 14,7 milliards JPY seront dus au volume des ventes et à la gamme de produits. En revanche, pour le second semestre, en supposant que cette pandémie se résorbe, nous prévoyons d'améliorer le volume des ventes et le mix produits dans les activités Mobilité et Electronique.

Les détails de l'impact de 16,2 milliards de yens de COVID-19 sont expliqués dans le coin inférieur gauche. La majeure partie de l'impact proviendra de la baisse des bénéfices dans le domaine de la mobilité due à la baisse de la production de pétrole. Et l'impact devrait être plutôt limité pour les activités Electronique et Bâtiment et Infrastructure.

Compte tenu de la situation actuelle dans laquelle nous nous trouvons, nous prévoyons d'accélérer encore nos initiatives en matière d'innovation en matière de coûts et de réforme de la structure d'entreprise, que nous avons lancées au cours de l'exercice précédent.

Ensuite, regardons la situation autour des 3 domaines stratégiques sur la diapositive # 32.

Comme je l'ai mentionné précédemment, à l'exception du domaine de la mobilité, les domaines de l'électronique et du bâtiment et des infrastructures sont relativement robustes.

Premièrement, en ce qui concerne le domaine de l'électronique, l'exercice 2019 a continué d'être une année ferme lorsque nous avons retiré les entreprises dont nous nous sommes retirés. Le premier semestre de l'exercice 2020 devrait rester stable en raison de l'impact de COVID-19. Mais pour le second semestre, nous nous attendons à une croissance des ventes provenant d'une demande 5G plus élevée et d'autres facteurs. Nous continuerons de promouvoir la diversification des sources de profit en élargissant les champs non LCD.

Dans le domaine de la mobilité, nous avons connu des difficultés au cours de l'exercice 19 en raison de la détérioration du marché automobile et de l'impact de COVID-19. Nous prévoyons que ces tendances se poursuivront au cours du premier semestre de l'exercice 2020, principalement au premier trimestre, entraînant une baisse importante des ventes, y compris les ventes d'Aéronautique en raison de COVID-19. Au second semestre, partant du principe que l'impact de COVID-19 se dissiperait, nous prévoyons une augmentation des ventes, anticipant une reprise du marché automobile. Nous continuerons d'étendre les adoptions de films intercouches tels que les films en coin pour les HUD et les films haute performance, ainsi que de travailler sur l'amélioration de la rentabilité de l'aérospatiale.

En ce qui concerne le bâtiment et les infrastructures, nous nous efforcerons d'augmenter la part de CPVC et d'augmenter également les ventes d'isolation thermique et de matériaux non combustibles. L'innovation en matière de coûts sera notre initiative la plus importante et nous accélérerons 3 mesures afin de reconstruire notre structure de bénéfices: réduction des coûts fixes en réduisant diverses dépenses; la promotion des innovations de coûts de la chaîne d'approvisionnement telles que l'optimisation des achats, etc. et la réforme structurelle par l'optimisation de la consolidation des entreprises.

Diapositive # 33. La dernière diapositive de l'activité HPP parle de nos moteurs de croissance.

Tout d'abord, les ventes de produits non LCD dans le domaine de l'électronique sont en augmentation. Et les produits tels que le ruban adhésif très facile à retirer, SELFA, pour les semi-conducteurs et les matériaux dégageant de la chaleur utilisés dans les stations de base 5G se portent bien. Le ratio de vente des produits non LCD devrait atteindre 56% au cours de l'exercice 2020.

En ce qui concerne les films intercouches haute performance dans le domaine de la mobilité, nous avons connu une période difficile au cours de l'exercice 19, mais nous avons réussi à gagner des parts de marché. Afin de normaliser l'activité d'ici le deuxième semestre de l'exercice '20, nous nous concentrerons sur l'augmentation des ventes de films en coin pour les HUD en particulier et continuerons d'augmenter l'adoption de films haute performance.

Pour l'isolation thermique et les matériaux non combustibles, nous nous efforcerons d'augmenter nos ventes, en nous concentrant sur l'uréthane non combustible, dont le marché est en pleine expansion.

Enfin, dans les domaines de croissance de nouvelle génération, nous nous concentrons sur certains thèmes de développement de nouveaux produits afin de nous préparer à une croissance future. En électronique, ce serait des écrans de nouvelle génération et de la 5G; en mobilité, automobiles de nouvelle génération et CFRP pour avions; et dans le bâtiment et les infrastructures, la sécurité et la construction à faible intensité de main-d'œuvre.

Ceci conclut ma partie. Je vous remercie.

————————————————– ——————————

Toshiyuki Kamiyoshi, Sekisui Chemical Co., Ltd. – Directeur Général Délégué & Directeur (4)

————————————————– ——————————

Bonjour. Je suis Toshiyuki Kamiyoshi, président de la division de la société de logement. Je vais maintenant aller directement dans mon explication pour la société de logement. Veuillez passer à la diapositive # 35.

Tout d'abord, au cours de l'exercice 2019, les ventes se sont élevées à 512,9 milliards JPY et le résultat d'exploitation, 37,8 milliards JPY. COVID-19 a affecté la performance de manière significative, et toutes les entreprises ont été en deçà du plan, entraînant une baisse des revenus pour la première fois en 4 exercices. En particulier pour les activités de logement et de rénovation de logements, nous avons sous-performé les perspectives en raison des retards dans les livraisons de matériaux de logement au quatrième trimestre en raison de COVID-19.

Ensuite, en ce qui concerne les commandes du côté droit, les nouvelles commandes de logements et de rénovation ont toutes deux été affectées par COVID-19 au quatrième trimestre, avec des commandes de logements neufs en baisse de 6% en glissement annuel et des commandes de rénovation en baisse de 5%. d'année en année. En ce qui concerne le plan de bénéfices pour l'exercice 2020, nous prévoyons que nous aurons du mal à recevoir des commandes pour le premier semestre en raison de COVID-19 et prévoyons un bénéfice d'exploitation à JPY 32 milliards, ce qui sera une baisse en glissement annuel.

Veuillez passer à la diapositive # 36. Voici une analyse des ventes nettes et du résultat d'exploitation.

Au cours de l'exercice 2019, nous avons manqué à notre plan de vente en raison de l'impact de COVID-19. Malgré la maîtrise des coûts, le résultat d'exploitation a diminué en glissement annuel.

En ce qui concerne les ventes nettes sur le graphique de gauche, les ventes ont augmenté de 1% sur un an ou de 6,2 milliards JPY. Cependant, par rapport au plan, toutes les entreprises ont échoué.

Ensuite, en examinant l'analyse du résultat d'exploitation sur le graphique de droite, dans l'activité Logement, les processus ont été retardés en raison de difficultés d'approvisionnement liées à COVID-19. Le nombre d'unités vendues a diminué de 26 unités par rapport à l'année précédente. Et comme nous avons pu compenser l'augmentation des coûts fixes, le résultat d'exploitation a diminué de 1,9 milliard JPY. L'activité de rénovation a également connu des retards de processus, entraînant une sous-performance des ventes et une baisse du bénéfice marginal. Cependant, le résultat opérationnel est resté globalement stable par rapport à l'année précédente en raison de l'amélioration des coûts fixes. En outre, les bénéfices ont augmenté de JPY 600 millions dans les autres activités domestiques en raison de la croissance de l'activité immobilière. En conséquence, le résultat d'exploitation total de la division a diminué de 1,2 milliard de yens en glissement annuel. De plus, l'impact de COVID-19 sur nos prévisions de résultat d'exploitation a été de moins JPY 2,7 milliards, comme indiqué en bas à gauche de la diapositive.

La répartition de chaque entreprise est détaillée, et la diminution du nombre de maisons vendues par 218 unités a eu un impact important sur nous.

Veuillez passer à la diapositive # 37. Voici un aperçu de nos plans pour l'exercice 2020.

Au cours de l'exercice '20, nous pensons qu'une baisse des bénéfices au premier semestre est inévitable en raison d'une forte baisse des commandes, principalement au premier trimestre en raison de COVID-19. Cependant, au second semestre, nous visons à retrouver le même niveau de bénéfices que l'année précédente.

En ce qui concerne les perspectives de ventes nettes du côté gauche, les ventes de toutes les entreprises devraient diminuer de 1% ou 7,4 milliards JPY en glissement annuel à 505,5 milliards JPY.

Quant à l'analyse du résultat d'exploitation à droite, nous prévoyons une baisse du résultat d'exploitation de 5,9 milliards JPY pour l'activité Logement, car nous prévoyons une baisse du nombre de maisons vendues de 520 unités en raison de COVID-19 et parce que fixe les coûts devraient augmenter en raison des investissements de croissance.

En ce qui concerne l'activité de rénovation, également due à COVID-19, nous prévoyons une baisse du résultat opérationnel de 2,2 milliards JPY au premier semestre. Mais alors que nous prévoyons une reprise des commandes au second semestre après la baisse de COVID-19, nous prévoyons une baisse du bénéfice annuel de 1 milliard JPY en glissement annuel.

Dans l'activité Autres, le bénéfice marginal de l'activité de développement urbain et communautaire devrait se manifester, entraînant une augmentation de 1 milliard JPY. Pour ces raisons, les bénéfices devraient baisser de 5,8 milliards de yens en glissement annuel pour l'année entière.

L'impact de COVID-19 sur le résultat opérationnel du plan initial est de 8,5 milliards JPY, comme indiqué en bas à gauche.

Veuillez passer à la diapositive # 38.

En ce qui concerne les nouvelles commandes de logements, premièrement, les perspectives des visiteurs sont affichées en haut à gauche de la page. Pour le premier trimestre, les visiteurs des galeries de mannequins devraient afficher une baisse significative provisoirement à 20%. Cependant, comme nous l'avons fait au cours du deuxième semestre de l'exercice précédent, nous continuerons de nous concentrer sur l'attraction de visiteurs en ligne afin de compenser la baisse du nombre total de clients.

En ce qui concerne la répartition des commandes, comme indiqué à droite, au cours du deuxième semestre de l'exercice 2019, bien qu'il y ait eu une baisse importante des commandes de reconstruction et de construction d'appartements à partir du quatrième trimestre en raison de COVID-19, terrain appartenant à la société, les maisons préfabriquées, en particulier, affichent une performance positive d'une année sur l'autre.

Au cours du premier semestre de cet exercice, nous prévoyons de renforcer davantage les ventes de maisons préfabriquées afin de compenser les autres activités.

En ce qui concerne les perspectives de commandes pour l'exercice 2020, comme le montre le graphique de droite, en supposant que COVID-19 se stabilise au premier trimestre, nous prévoyons que les commandes diminueront de 18% au premier semestre et augmenteront de 10% au deuxième semestre, qui est à peu près le même niveau de ventes que l'exercice 2018.

Concernant les mesures de sécurisation des commandes, les détails sont disponibles en bas à gauche, et nous continuerons de renforcer et d'élargir nos mesures de croissance. Plus précisément, en ce qui concerne notre force de vente, nous prévoyons de renforcer le marketing Web en fonction des tendances des clients et d'élargir le développement de salles d'exposition basées sur l'expérience à 32 emplacements.

En termes de stratégie produit, nous nous concentrons sur une stratégie Smart House n ° 1, visant un ratio ZEH de 85% et renforçant les ventes de maisons préfabriquées. En outre, en ce qui concerne la stratégie foncière, nous avons obtenu des stocks suffisants, avec 9% de plus de stock de terrains et 51% de plus de maisons neuves par rapport à 2019. Nous prévoyons d'augmenter les commandes de maisons prêtes à l'emploi de 33% en glissement annuel en la première moitié.

Veuillez passer à la diapositive # 39. Ici, nous développons sur notre entreprise de propriétaires Heim, qui comprend la rénovation, l'immobilier et le développement de la ville et de la communauté.

Premièrement, en ce qui concerne l'activité de rénovation sur le côté gauche, les commandes devraient ralentir au premier trimestre en raison d'un impact COVID-19 significatif. Cependant, nous nous efforcerons de capturer de manière constante la demande de récupération une fois le virus installé. En ce qui concerne les mesures, nous viserons à améliorer l'efficacité de notre structure de vente en affectant des personnes dédiées effectuant des diagnostics périodiques et en renforçant nos capacités à faire des propositions en agrandissant le Musée Fami-S. En conséquence, nous augmenterons les commandes de batteries de stockage et de produits basés sur des propositions, tels que les produits de salle de bain. Furthermore, like what we do with new housing construction, we will work to level out construction and sales and improve productivity.

Next, regarding the real estate business on the upper right, we will strive to realize renovation collaboration in light of the integration of the stock-based businesses and focus on further capturing properties that are not currently managed as well as increasing resources for brokerage and second-hand housing purchases and resale.

As for the town and community development business, we are planning to sell 100 units of condominiums at HEIM SUITE Asaka. As for overseas and residential, please refer to the details on the slide.

That is all for the Housing Company.

————————————————– ——————————

Yoshiyuki Hirai, Sekisui Chemical Co., Ltd. – Senior Managing Executive Officer & Director (5)

————————————————– ——————————

Bonjour. I am Yoshiyuki Hirai, Company President for the Urban Infrastructure & Environmental Products, UIEP divisional company. I will go straight into my presentation.

Please turn to Slide #41, where we show performance trends. Operating income in fiscal year 2019 fell short of plan due to the impact from COVID-19 in Q4, but we were able to reach record highs for the fourth consecutive fiscal year at JPY 15.5 billion. We believe the COVID-19 impact is unavoidable, especially during the first half of fiscal 2020. Hence, the profit plan is down year-on-year. However, we will strive to minimize the decline in earnings by focusing on expanding sales of prioritized products and the overseas business.

Turning to Slide #42. Net sales on the left increased by JPY 1.6 billion on an actual basis when excluding structural reforms. In Japan, general purpose products struggled in the second half of the year due to decreased housing starts. But we were able to expand sales of prioritized products steadily. In the overseas business, sales of FFU products for railway sleeper applications increased steadily. However, overall sales came in broadly flat year-on-year due to sluggish sales of industrial piping materials, which was affected by companies cutting CapEx as well as aircraft sheets, which was affected by the deterioration in the aviation industry. The impact from COVID-19, as shown at the bottom, was minus JPY 4.6 billion on net sales and minus JPY 1.5 billion on operating income.

In Japan, construction work was delayed or suspended due to late material deliveries. And in the overseas business, the aircraft sheets business was affected in particular. As a result, the impact of sales volumes and product mix on operating income, as you can see on the operating income analysis on the right, ended up being JPY 1.4 billion lower than the January outlook. The rest of the factors were broadly in line with expectations.

Please turn to Slide #43. Regarding the fiscal year 2020 plan, we expect net sales, shown on the left, to decrease by JPY 9 billion. Out of which, minus JPY 8.1 billion is expected to be the impact from COVID-19, as shown at the bottom. Out of that amount, Japan is expected to account for JPY 4 billion due to a decrease in housing starts as well as a drop-off in public works orders. The overseas business is expected to account for a JPY 4 billion decrease in sales, due mainly to a downturn in aircraft production.

Another factor that is not accounted for in our plan is the recent situation around general construction companies in Japan that are suspending construction work. If the suspension is prolonged, the negative impact on our performance will become larger as a matter of course.

Looking at the graph on the right, sales volumes and product mix impact on operating income is expected to be minus JPY 2.8 billion, which includes COVID-19's impact of JPY 3.3 billion. However, we will strive to minimize the decline of earnings by focusing on selling price, raw material spread expansion, cost reduction and reducing fixed costs.

The next slide, #44, is the forecast for the 3 strategic fields. Net sales are expected to decrease for all 3 fields in the first half of the year, but we plan for a sales increase in the second half.

First, for Piping and Infrastructure, in addition to a decrease in housing starts, as most of the large construction projects have been completed prior to the Olympic Games, the first half will be a sluggish period. However, there will be some positives due to the postponement of the games. Before the postponement, we were originally expecting second quarter net sales to significantly decrease due to construction work restrictions in the Tokyo metropolitan area. Now with the postponement, we expect that some work can be carried out after all, and we will strive to capture demand associated to it as much as possible. There will be some large projects in the second half, so our plan is to grow mainly prioritized products.

Sales for the Building and Living Environment field is also expected to gradually decrease due to less housing starts as well as withdrawal from unprofitable products through structural reform. However, profit margins are expected to improve. For Advanced Materials, the drop-off in aircraft-related demand is expected to be significant in the first half, so significant that the growing medical application demand will not be able to make up for the decline. However, we expect an increase in sales in the second half due to a recovery in aircraft as well as support from railway sleeper applications, as its advantage in cold weather regions has been recognized lately, leading to increased customer adoptions.

As for structural reforms, our plan is to reduce fixed costs by more than JPY 5 billion over the current medium-term plan. We will steadily implement measures that we have started to work on since fiscal 2019, such as streamlining and automating production, utilizing digital transformation and identifying unprofitable fields.

Slide #45 is the final page of my part, talking about growth strategies.

Prioritized products are growing steadily, as shown on the graph. The products have been categorized into areas associated with solving social issues, such as resolving labor shortages, countermeasures for aging of infrastructure, responding to climate change and growth fields. These social issues are expected to become even more serious going forward. So we will strive to address the challenges by not only our current products, but to also grow by developing new products that can solve issues at a higher level.

For example, as you can see on the right, the second example is sewage pipe rehabilitation materials. Originally, this product was used for aging infrastructure. However, we developed a new product that can be combined together with automation technology in order to address labor shortage issues and enables shorter, weather-agnostic, safe and quiet construction work. In other words, we are able to solve 2 or 3 social issues with 1 single product. We hope that this will lead to substantially higher customer satisfaction and higher awareness towards social contribution amongst our employees.

As for the overseas business, we expect sales to decrease by JPY 4 billion due to COVID-19, but we will continue to implement sales expansion measures to prepare for demand recovery. As you can see on the right chart, partner strategies are critical in each of our businesses, and we will strive to expand markets together with processing and construction companies or companies that we have a stake in. Also for FFU, we are thinking about starting to take action to establish a production base in Europe, where demand is growing.

That is all for myself. Je vous remercie.

————————————————– ——————————

Futoshi Kamiwaki, Sekisui Chemical Co., Ltd. – Senior Managing Executive Officer & Head of Business Strategy Department (6)

————————————————– ——————————

Bonjour. I am Futoshi Kamiwaki, Senior Managing Executive Officer and Head of the Business Strategy Department. I will give an explanation of the Medical Business.

Please turn to Slide #47. Here are the performance trends for the business.

In fiscal year 2019, net sales increased, due mainly to the diagnostics business overseas, but operating income decreased for the first time in 3 years due to some advanced investments. For fiscal 2020, we are expecting COVID-19 to impact us mainly in the first half, but expect a recovery in the second half, resulting in operating income that is broadly flat year-on-year.

Please turn to Slide #48. Here is an analysis of net sales and operating income for fiscal 2019. The overseas diagnostics business steadily grew in particular, resulting in JPY 1.9 billion net sales growth.

Looking at the analysis on the right. Profits increased, mainly driven by the overseas diagnostics business. The domestic diagnostics business was impacted partially by COVID-19, but achieved profit growth.

Regarding the pharmaceutical sciences business cancellations due to customer-specific reasons led to a one-off order decline, which weighed on profits.

Please refer to the bottom left. Approximately JPY 1.3 billion impacted operating income in fiscal 2019 due to COVID-19. Especially at hospitals, typical outpatient tests are declining, such as lifestyle disease-related diagnostics.

Please turn to Slide #49. Here is the overview of the fiscal year 2020 plan. Net sales are expected to increase by JPY 1.6 billion.

Looking at the analysis of operating income on the right. On top of the overseas diagnostics business that is performing well, we expect profit growth in the domestic diagnostics as well as the pharmaceutical sciences businesses, too. As we expect the first half to be impacted by COVID-19, our plan is to increase earnings, mainly in the second half of the year.

Please refer to the bottom left. The impact from COVID-19 in fiscal 2020 is expected to be about minus JPY 1.7 billion at the operating level. Lifestyle-related disease diagnostics are expected to decrease during the first half of the year due to a decline in outpatients.

As for COVID-19-related test kits, we do sell some in the overseas markets, but the impact on our business is expected to be limited. It is sold in some overseas markets and will be a positive factor on net sales growth.

Please turn to Slide #50. Sales by business are broken down here.

For the domestic diagnostics business, we will strive to accelerate the launch of new products in particular and plan for a sales increase. COVID-19 will impact the first half of fiscal 2020, but we expect a recovery in the second half.

As for overseas diagnostics that is doing well, we plan for net sales growth in both the first and second half. In China, we are planning to begin operating a new plant, and we'll continue to seek growth through the expansion of blood coagulants.

As for pharmaceutical sciences at the bottom left, although we will see some impact from COVID-19 in the first half, we expect sales growth in the second half. In the pharmaceutical business, in particular, we have already locked in orders for manufacturing pharmaceutical ingredients and expect this to be a driver for sales growth in the second half of the year.

Please refer to the bottom right. Fiscal year 2020 will also be a very important year for new products. New product introductions are expected to be about double compared to fiscal 2019, and we will strive to expand sales.

This concludes the explanation about the Medical Business. Thank you for your attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *