George Soros, le philanthrope milliardaire, a accusé Facebook d'avoir aidé à réélire Trump lors des élections de 2020 en échange de la protection du président, rapporte Politico. "Facebook travaillera pour réélire Trump et Trump protégera Facebook", a déclaré jeudi 89 ans dans un discours lors d'un dîner organisé par sa Open Society Foundation à Davos. «Cela me rend très préoccupé par les résultats de 2020.» Il a également parlé du président chinois Xi Jinping, de l'Inde Narendra Modi, du Brésilien Jair Bolsonaro et de la Hongrie Viktor Orbán. Soros a appelé Trump «le narcissique ultime», Xi Jinping un «dictateur» et a également salué la militante suédoise de 17 ans Greta Thunberg. Le philanthrope a annoncé qu'il lançait «le projet le plus important de ma vie», qui est un nouveau réseau universitaire de la société ouverte – un investissement de 1 milliard de dollars dans ce qu'il a décrit comme une «pensée critique». Le projet s'étendra sur l'affilié américain et Soros -Université d'Europe centrale soutenue.

Lisez-le sur POLITICO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *