Le 15 décembre, les chorales «Saône-Mélodie» et «Saôn'Ate» ont uni leurs voix pour le concert de fin d’année.

La Chorale tournusienne «Saôn'ate» a offert sept chants, sous la houlette du californien Gregory Johnson. Ce chef de chœur a souvent accompagné les chanteurs au piano.

Le groupe a d’abord proposé des pièces vocales religieuses. L’hymne chrétien «Adeste Fideles» invite à la communion des humains au moment de Noël. «Zion Hört», le chœur central de la «Cantate du veilleur» de J. S. Bach, était empreint de solennité.

Ensuite les choristes ont entonné «Le chant des cloches» qui rythme les moments importants de la vie.
Trois chants ont célébré la Nativité: «Pastori», «A minuit un réveil» et «Minuit chrétien».

Mais le public fut littéralement séduit par «Achieved is the glorious work» de Joseph Haydn.

Le groupe varnois «Saône-Mélodie» interprété avec enthousiasme onze chants, sous la direction efficace de Marie-Christine Gacon. Cette talentueuse chef de chœur enseigne également la flûte traversière.

Le répertoire musical des choristes a voyagé entre les siècles et les contrées.

Il a d’abord évoqué l’Irlande avec la mélodie «Seinn Alleluia» et «La ballade nord-irlandaise» de Renaud.

Puis les choristes ont transporté le public vers le continent américain. Ils ont chanté «Glory Alleluia», inspiré d'un chant patriotique de la guerre de Sécession puis «Precious Lord», le célèbre gospel de Thomas A. Dorsey.

Ensuite «Petit garçon», «Mon sapin de Noël» et trois autres chants ont rappelé la fête de Noël.

Les auditeurs ont aimé le cantique russe orthodoxe «Bogoroditse dievo radouisia», mais les rythmes et les tempos d’Adiemus ont vraiment conquis l’assistance.

À deux reprises, les deux groupes ont chanté en chœur avec harmonie.

Avec «Ubi caritas», leurs voix ont célébré l’amour d’autrui qui révèle la grandeur divine, même dans les simples gestes du quotidien.

Elles ont ensuite interprété l’émouvant «Cantique de Jean Racine» que Gabriel Fauré a composé dans sa jeunesse.

En fin de concert, les deux chorales ont invité le public à chanter à l'unisson le célèbre «Vive le vent». La cadence entraînante de cette chanson dans une ambiance assurée une joyeuse.

L’assistance a vivement applaudi ces choristes qui ont offert un beau voyage musical et un bon moment de partage.

P.REGENET

<! –
<! –
<! –
<! –
<! –
<! –
<! –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *