<p type = "text" content = "Orange présente aujourd'hui Engage2025, son nouveau plan stratégique à l'horizon 2025. Ce nouveau plan de croissance, faisant suite à Essentials2020 lancé en 2015, est guidé par la volonté d'être exemplaire responsabilité sociale et environnementaleet repose sur quatre ambitions: "data-reactid =" 15 "> Orange présente aujourd'hui Engage2025, son nouveau plan stratégique à l'horizon 2025. Ce nouveau plan de croissance, qui fait suite à Essentials2020 lancé en 2015, est guidé par l'aspiration être exemplaire dans responsabilité sociale et environnementale, et repose sur quatre ambitions:

<p type = "text" content = "Lors de l'annonce de ce nouveau plan stratégique, Stéphane Richard, président-directeur général du groupe Orange, a déclaré:
«Si je devais résumer Engage2025, le nouveau plan stratégique d’Orange, j’utiliserais deux mots: croissance et durabilité.
Le premier est croissance. Nous allons développer notre activité principale – la connectivité – en renforçant notre avantage concurrentiel et en tirant le meilleur parti de notre infrastructure réseau. Nous allons également favoriser la croissance au-delà de la connectivité en Europe grâce à trois éléments qui nous distinguent de nos concurrents, à savoir Africa & amp; Moyen-Orient, services informatiques B2B et services financiers.
Pour soutenir cette ambition de croissance, D'ici 2025, Orange devra se réinventer et s'adapter à un monde en perpétuelle mutation. L'intelligence artificielle et les données seront au cœur de cette réinvention, à la fois pour améliorer l'expérience client et pour rendre nos réseaux plus intelligents et l'ensemble de la société plus agile. Orange doit également répondre au besoin de nouvelles compétences tout en accompagnant tous ses collaborateurs.
La seconde est durabilité. Chez Orange, nous sommes convaincus que dans les années à venir, une forte performance économique ne sera pas possible sans une performance exemplaire sur les plans social et environnemental.
L'histoire de ce nouveau plan stratégique est donc une histoire de croissance durable, rendue possible par l'émergence d'un Orange réinventé.
Nos objectifs financiers pour 2023 en témoignent, avec une augmentation de l'EBITDAaL et des flux de trésorerie organiques provenant des activités de télécommunications entre 2020 et 2023. ""data-reactid =" 26 "> Lors de l'annonce de ce nouveau plan stratégique, Stéphane Richard, président-directeur général du groupe Orange, a déclaré:
«Si je devais résumer Engage2025, le nouveau plan stratégique d’Orange, j’utiliserais deux mots: croissance et durabilité.
Le premier est croissance. Nous allons développer notre activité principale – la connectivité – en renforçant notre avantage concurrentiel et en tirant le meilleur parti de notre infrastructure réseau. Nous allons également favoriser la croissance au-delà de la connectivité en Europe grâce à trois éléments qui nous distinguent de nos concurrents, à savoir l’Afrique et le Moyen-Orient, les services informatiques B2B et les services financiers.
Pour soutenir cette ambition de croissance, D'ici 2025, Orange devra se réinventer et s'adapter à un monde en perpétuelle mutation. L'intelligence artificielle et les données seront au cœur de cette réinvention, à la fois pour améliorer l'expérience client et pour rendre nos réseaux plus intelligents et l'ensemble de la société plus agile. Orange doit également répondre au besoin de nouvelles compétences tout en accompagnant tous ses collaborateurs.
La seconde est durabilité. Chez Orange, nous sommes convaincus que dans les années à venir, une forte performance économique ne sera pas possible sans une performance exemplaire sur les plans social et environnemental.
L'histoire de ce nouveau plan stratégique est donc une histoire de croissance durable, rendue possible par l'émergence d'un Orange réinventé.
Nos objectifs financiers pour 2023 en témoignent, avec une augmentation de l'EBITDAaL et des flux de trésorerie organiques provenant des activités de télécommunications entre 2020 et 2023. "

<p type = "text" content = "Engage2025, un engagement fort guidé par la responsabilité sociale et environnementale
Le groupe souhaite promouvoir un modèle d'entreprise qui s'engage et qui rend des comptes à ses employés, à ses clients et à la société dans son ensemble. "Data-reactid =" 27 "> Engage2025, un engagement fort guidé par une responsabilité sociale et environnementale
Le Groupe souhaite promouvoir un modèle d’entreprise engagé et responsable vis-à-vis de ses employés, de ses clients et de la société dans son ensemble.

<p type = "text" content = "Orange s'engage pour l'inclusion afin que chaque personne puisse bénéficier de la révolution numérique. Outre ses ambitions de couverture du réseau régional, Orange s’engage à former et à soutenir les exclus de l’écosystème numérique. À l’horizon 2025, Orange ouvrira un Orange Digital Center dans toutes les régions du groupe et dans ses divisions opérationnelles en France. Orange proposera également des offres destinées aux ménages européens à faible revenu, telles que l’offre «coup de pouce» en France ou «gigas solidarios» en Espagne. Enfin, en Afrique & amp; Au Moyen-Orient, Orange poursuivra ses efforts pour proposer des smartphones de plus en plus abordables. "data-reactid =" 28 ">Orange s'engage pour l'inclusion afin que chaque personne puisse bénéficier de la révolution numérique. Outre ses ambitions de couverture du réseau régional, Orange s’engage à former et à soutenir les exclus de l’écosystème numérique. À l’horizon 2025, Orange ouvrira un Orange Digital Center dans toutes les régions du groupe et dans ses divisions opérationnelles en France. Orange proposera également des offres destinées aux ménages européens à faible revenu, telles que l’offre «coup de pouce» en France ou «gigas solidarios» en Espagne. Enfin, en Afrique et au Moyen-Orient, Orange poursuivra ses efforts pour proposer des smartphones de plus en plus abordables.

<p type = "text" content = "Le défi climatique est le deuxième volet de l’engagement d’Orange. Le Groupe s’est fixé un objectif ambitieux: dépasser les objectifs de la GSMA de 10 ans et atteindre la neutralité carbone d’ici 2040, malgré l’explosion de l’utilisation des données sur ses réseaux. Cela nécessitera une utilisation accrue des énergies renouvelables, qui représentera plus de 50% du bouquet énergétique du Groupe d'ici 2025, ainsi que des efforts sans précédent en matière d'efficacité énergétique. Orange renforcera son programme Green ITN pour réduire la consommation d’énergie de ses réseaux, multipliera par 10 le nombre de véhicules électrifiés en France et s’appuiera davantage sur l’économie circulaire, par exemple en proposant des produits éco-conçus et en utilisant des systèmes de seconde main. matériel de réseau portable et d'avoir plus de périphériques d'occasion disponibles dans les magasins. "data-reactid =" 29 ">Le défi climatique est le deuxième volet de l’engagement d’Orange. Le Groupe s’est fixé un objectif ambitieux: dépasser les objectifs de la GSMA de 10 ans et atteindre la neutralité carbone d’ici 2040, malgré l’explosion de l’utilisation des données sur ses réseaux. Cela nécessitera une utilisation accrue des énergies renouvelables, qui représentera plus de 50% du bouquet énergétique du Groupe d'ici 2025, ainsi que des efforts sans précédent en matière d'efficacité énergétique. Orange renforcera son programme Green ITN pour réduire la consommation d’énergie de ses réseaux, multipliera par 10 le nombre de véhicules électrifiés en France et s’appuiera davantage sur l’économie circulaire, par exemple en proposant des produits éco-conçus et en utilisant des systèmes de seconde main. matériel de réseau portable, et en ayant plus de dispositifs d'occasion disponibles dans les magasins.

<p type = "text" content = "Engage2025, quatre ambitions audacieuses pour s'attaquer à un écosystème en mutation
La première ambition d’Orange est de réinventer son modèle d’opérateur en capitalisant sur sa position de leader sur le réseau.
En premier lieu, Orange offrira une connectivité améliorée à ses clients détaillants et grossistes. Cela reposera sur deux piliers: fournir des vitesses jusqu'à 10 fois plus rapides et de nouveaux services associés. "Data-reactid =" 30 "> Engage2025, quatre ambitions audacieuses pour s'attaquer à un écosystème en mutation
La première ambition d’Orange est de réinventer son modèle d’opérateur en capitalisant sur sa position de leader sur le réseau.
En premier lieu, Orange offrira une connectivité améliorée à ses clients détaillants et grossistes. Cela reposera sur deux piliers: fournir des vitesses jusqu'à 10 fois plus rapides et de nouveaux services associés.

Pour les services fixes, que ce soit grâce à notre propre infrastructure ou à l’utilisation de réseaux tiers, Orange pourra proposer le FTTH à plus de 65 millions de foyers en Europe à l’horizon 2023, soulignant son leadership en Europe en matière de fibre. Orange s'appuiera sur l'augmentation progressive des vitesses et l'amélioration constante de la qualité de la connectivité dans les foyers (Homelan) pour proposer de nouveaux services. En termes de contenu, Orange améliorera son expérience de télévision par contournement pour répondre aux nouvelles utilisations. Dans les services liés à la maison du futur, Orange continuera à développer ses offres de sécurité et d’assistance à distance.

<p class = "canvas-atom canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Dans le mobile, Orange se concentrera sur la 5G. Après premier lancement commercial en Roumanie, la 5G commencera à être déployée dans la plupart des pays européens où le groupe est implanté en 2020. Dès son lancement, la 5G offrira des vitesses jusqu'à 10 fois plus rapides et une capacité accrue. lorsque les réseaux centraux passeront à la 5G – Orange sera en mesure d’offrir une latence plus faible et de mettre en œuvre découpage en réseau, c’est-à-dire en donnant la priorité à certaines sections du réseau pour couvrir les utilisations critiques ou les exigences spécifiques. Les performances techniques de la 5G permettront l’introduction de différentes utilisations du B2C (vidéos immersives, jeux en nuage) ainsi que pour les clients professionnels pour lesquels la 5G constituera une véritable avancée (temps de production optimisé, contrôle à distance de la machine, maintenance prédictive, etc.) . Orange a déjà commencé à construire ces futurs cas d'utilisation conjointement avec ses clients B2B et inaugurera en 2020 un centre de co-innovation ouvert à Chatillon (France) qui sera consacré aux nouveaux cas d'utilisation 5G. "Data-reactid =" 36 "> En mobile, Orange se concentrera sur la 5G. Après un premier lancement commercial en Roumanie, la 5G commencera à être déployée dans la plupart des pays européens où le groupe est implanté en 2020. Dès son lancement, la 5G offrira des vitesses jusqu'à 10x. plus rapide et offrira une plus grande capacité. À partir de 2023, lorsque les réseaux centraux passeront à la 5G, Orange sera en mesure d’offrir une latence moindre et découpage en réseau, c’est-à-dire en donnant la priorité à certaines sections du réseau pour couvrir les utilisations critiques ou les exigences spécifiques. Les performances techniques de la 5G permettront l’introduction de différentes utilisations du B2C (vidéos immersives, jeux en nuage) ainsi que pour les clients professionnels pour lesquels la 5G constituera une véritable avancée (temps de production optimisé, contrôle à distance de la machine, maintenance prédictive, etc.) . Orange a déjà commencé à construire ces futurs cas d'utilisation conjointement avec ses clients B2B et inaugurera en 2020 un centre de co-innovation ouvert à Châtillon (France), qui sera dédié aux nouveaux cas d'utilisation 5G.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Pour réinventer son modèle, Orange optimisera également, développer et tirer davantage de valeur de son infrastructure, tout en gardant le contrôle.
Pour ses infrastructures FTTH, Orange continuera à investir par ses propres moyens afin de respecter ses engagements dans les zones à densité moyenne (AMII) en France, par exemple. Toutefois, pour poursuivre ses efforts industriels dans certains domaines, tout en contrôlant ses investissements, Orange pourrait établir des liens avec des partenaires. C’est l’objectif du projet de créer une filiale en France à partir de 2020 – Concessions d'Orange – qui couvrira les 4 millions de connexions RIP (réseau d’initiative publique) appartenant aux autorités locales et pour lesquelles Orange est le concessionnaire. En outre, la création de cette filiale permettra à Orange de saisir les opportunités de croissance ou de consolidation potentielles sur ce marché. En Espagne et en Pologne, Orange prévoit également de partager les futurs déploiements FTTH avec d'autres opérateurs via FiberCos, impliquant potentiellement des tiers.
Orange continuera également à optimiser son réseau de cuivre en France. Cela se fera de manière très progressive afin d'aider les utilisateurs du réseau à passer à la fibre optique: après une phase expérimentale initiale, le déclassement du cuivre commencera en 2023 et devrait s'achever en 2030. "data-reactid =" 37 "> Pour réinventer son modèle, Orange optimisera, développera et valorisera davantage son infrastructure tout en conservant le contrôle.
Pour ses infrastructures FTTH, Orange continuera à investir par ses propres moyens afin de respecter ses engagements dans les zones à densité moyenne (AMII) en France, par exemple. Toutefois, pour poursuivre ses efforts industriels dans certains domaines, tout en contrôlant ses investissements, Orange pourrait établir des liens avec des partenaires. C’est l’objectif du projet de créer une filiale en France à partir de 2020 – Concessions d'Orange – qui couvrira les 4 millions de connexions RIP (réseau d’initiative publique) appartenant aux autorités locales et pour lesquelles Orange est le concessionnaire. En outre, la création de cette filiale permettra à Orange de saisir les opportunités de croissance ou de consolidation potentielles sur ce marché. En Espagne et en Pologne, Orange prévoit également de partager les futurs déploiements FTTH avec d'autres opérateurs via FiberCos, impliquant potentiellement des tiers.
Orange continuera également à optimiser son réseau de cuivre en France. Cela se fera de manière très progressive afin d'aider les utilisateurs du réseau à passer à la fibre: après une phase expérimentale initiale, le déclassement du cuivre commencera en 2023 et devrait se terminer en 2030.

Pour optimiser le déploiement de son infrastructure mobile, notamment la 5G, en termes de rythme, de couverture et de capacité financière, Orange s'appuiera sur des accords de partage de réseau à l'échelle, tout en maintenant des zones de différenciation. Ce fut l'impulsion pour les accords existants en Pologne et en Roumanie et ceux signés ces derniers mois en Espagne et en Belgique.

Parallèlement, afin de tirer davantage de valeur de ses 40 000 tours appartenant à son réseau de téléphonie mobile en Europe, Orange créera des TowerCos dans la plupart de ses pays européens. Ces entités seront dédiées à la gestion des tours et auront trois objectifs principaux: améliorer l'efficacité opérationnelle et optimiser les CAPEX mobiles, augmenter le taux de colocalisation des tours tout en conservant l'avantage concurrentiel d'Orange, et enfin mieux comprendre et mettre en valeur la qualité et la valeur de ces actifs. Orange conservera le contrôle de ces entités dans tous les pays européens où elles ont été créées. Les premiers projets débuteront en 2020 en France et en Espagne. À terme, la consolidation de tout ou partie de ces TowerCo locales en une tourco européenne, dans laquelle Orange conservera le contrôle majoritaire, sera envisagée afin de saisir les opportunités de consolidation du marché des tours au niveau européen.

Orange annonce la cession de 1 500 sites non stratégiques en Espagne à Cellnex pour 260 millions d'euros. Cette transaction est conforme à notre engagement de garder le contrôle de nos actifs stratégiques.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "La deuxième ambition d’Orange est d’accélérer son développement dans trois domaines de croissance: Afrique & amp; Moyen-Orient, services B2B et services financiers.
Orange ambitionne d’être l’opérateur numérique de référence en Afrique & amp; Moyen-orient. Pour y parvenir, le Groupe s'appuiera dans un premier temps sur la croissance des données mobiles, tirée par la pénétration accrue des smartphones et le déploiement de la 4G. En 2020, Orange aura déployé la 4G dans la quasi-totalité des pays où elle opère et s'appuiera sur des accords de partage de réseau (RAN) et des technologies innovantes (par exemple, des pylônes plus légers) pour étendre sa couverture en zones rurales. De plus, Orange renforcera sa stratégie multiservices pour qu’ils représentent 20% du chiffre d’affaires de la zone d’ici 2025. Dans le secteur des services financiers, Orange Money atteindra environ 900 millions d’euros en 2023. Parallèlement, le Groupe continuera à développer des offres de contenus, e-santé et énergie. L’objectif du groupe est d’avoir un taux de croissance annuel composé (CAGR) d’environ 5% pour la période 2020-2023 pour la région. "Data-reactid =" 41 ">La deuxième ambition d’Orange est d’accélérer son développement dans trois domaines de croissance: l’Afrique et le Moyen-Orient, les services B2B et les services financiers.
Orange ambitionne d’être l’opérateur numérique de référence en Afrique et au Moyen-Orient. Pour y parvenir, le Groupe s'appuiera dans un premier temps sur la croissance des données mobiles, tirée par la pénétration accrue des smartphones et le déploiement de la 4G. En 2020, Orange aura déployé la 4G dans la quasi-totalité des pays où elle opère et s'appuiera sur des accords de partage de réseau (RAN) et des technologies innovantes (par exemple, des pylônes plus légers) pour étendre sa couverture en zones rurales. De plus, Orange renforcera sa stratégie multiservices pour qu’ils représentent 20% du chiffre d’affaires de la zone d’ici 2025. Dans le secteur des services financiers, Orange Money atteindra environ 900 millions d’euros en 2023. Parallèlement, le Groupe continuera à développer des offres de contenus, e-santé et énergie. L’objectif du groupe est d’avoir un taux de croissance annuel composé (CAGR) d’environ 5% pour la période 2020-2023 pour la région.

Orange accélérera la transformation de ses activités B2B pour tirer parti de la convergence des activités télécoms / informatiques, comme le prouve l'explosion de la demande des entreprises pour des services de connectivité à la demande et virtualisés (tels que SD-WAN). Orange maintiendra ainsi son leadership en matière de connectivité en mettant l’accent sur la virtualisation des réseaux, la fibre optique et la 5G. Parallèlement, Orange poursuivra le développement de services d’intégration afin de fournir à ses clients un écosystème informatique complet: analyse des données pour accompagner les entreprises dans leur transformation numérique; les services en nuage et, à l'avenir, l'informatique de pointe, fondement essentiel de la révolution numérique en cours; la mobilité intelligente et l'IdO pour tenir toutes les promesses de la 5G et de l'informatique de pointe; et bien sûr, la cybersécurité dans laquelle le Groupe vise à dépasser le milliard d’euros de chiffre d’affaires et à devenir le leader européen à l’horizon 2023. En conséquence, plus de la moitié des revenus du Groupe dans le secteur Entreprises proviendra de nouveaux services de connectivité (SD- WAN, 5G) et services informatiques en 2023.

Enfin, dans les services financiers, Orange Bank, qui a attiré 500 000 clients en deux ans, sera lancée dans tous les pays européens où le Groupe est implanté d’ici 2025. Des services bancaires, tels que le microcrédit, seront également lancés en Afrique. Moyen-Orient à partir de 2020 pour élargir la gamme de services déjà offerts par Orange Money. Capitalisant sur le succès des offres combinant banque et télécoms (financement d’appareils, cash back sur les achats en magasin, etc.), Orange Bank développera de nouveaux produits liés au paiement, au crédit et à l’assurance, et travaille sur une offre bancaire numérique spécifique pour les professionnels et les professionnels. petites entreprises. Orange Bank atteindra l'équilibre en Europe vers la fin de l'année 2023, avec près de 5 millions de clients et un produit net bancaire d'environ 400 millions d'euros. Orange Bank Africa atteindra près de 10 millions de clients d’ici 2023 avec un produit net bancaire d’environ 100 millions d’euros.

La croissance du groupe reposera également sur ses métiers historiques:

  • En France, les revenus des services connaîtront une croissance modérée au cours de la période 2020-2023, principalement en raison de la pénétration accrue du FTTH et des services mobiles (5G), ce qui sécurise les parts de marché et encourage l'acquisition de nouveaux clients.
  • L’Espagne renouera avec la croissance en 2021, grâce à une utilisation de plus en plus optimisée de ses marques afin de tirer parti de leur potentiel de valeur et à l’augmentation des opportunités interentreprises et de la vente en gros, à l’exclusion des opérateurs internationaux.
  • En Europe, la croissance sera meilleure que la moyenne du marché dans chacun de ses six pays, principalement grâce à la forte dynamique commerciale de la convergence résultant du déploiement du très haut débit.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "La troisième ambition d’Orange est d’atteindre un nouveau niveau dans sa transformation numérique en plaçant l’IA et les données au cœur de son modèle d’innovation.
Ces nouvelles technologies permettront à Orange d'améliorer l'expérience client en combinant le meilleur des interactions numériques et humaines, en offrant simplicité, expertise et responsabilité. Orange déploiera des voies 100% numériques et rationalisera son réseau de distribution, qui restera un moyen essentiel d’assurer la proximité avec les clients et de commercialiser de nouveaux services. L'intelligence artificielle et les données permettront au Groupe de proposer des offres plus personnalisées conduisant à une plus grande satisfaction et à une efficacité commerciale améliorée. Au-delà des interactions commerciales, Orange augmentera l'utilisation des outils numériques dans ses relations quotidiennes avec ses clients. D'ici 2023, le nombre d'appels vers les centres d'appels en Europe aura diminué de 55%. De même, Orange s'appuiera sur Djingo, qui deviendra une interface à commande vocale directe avec le client, et sur l'application «My Orange», qui doublera le nombre d'utilisateurs d'ici 2023 pour atteindre près de 50 millions. Avec des parcours plus fluides et une meilleure connaissance de la clientèle, le Groupe souhaite que 9 clients sur 10 recommandent Orange dans tous ses pays d'ici 2025. "data-reactid =" 49 ">La troisième ambition d’Orange est d’atteindre un nouveau niveau dans sa transformation numérique en plaçant l’IA et les données au cœur de son modèle d’innovation.
Ces nouvelles technologies permettront à Orange d'améliorer l'expérience client en combinant le meilleur des interactions numériques et humaines, en offrant simplicité, expertise et responsabilité. Orange déploiera des voies 100% numériques et rationalisera son réseau de distribution, qui restera un moyen essentiel d’assurer la proximité avec les clients et de commercialiser de nouveaux services. L'intelligence artificielle et les données permettront au Groupe de proposer des offres plus personnalisées conduisant à une plus grande satisfaction et à une efficacité commerciale améliorée. Au-delà des interactions commerciales, Orange augmentera l'utilisation des outils numériques dans ses relations quotidiennes avec ses clients. D'ici 2023, le nombre d'appels vers les centres d'appels en Europe aura diminué de 55%. De même, Orange s'appuiera sur Djingo, qui deviendra une interface à commande vocale directe avec le client, et sur l'application «My Orange», qui doublera le nombre d'utilisateurs d'ici 2023 pour atteindre près de 50 millions. Avec des parcours plus fluides et une meilleure connaissance de la clientèle, le Groupe souhaite que 9 clients sur 10 recommandent Orange dans tous ses pays d’ici 2025.

Orange mettra l'IA et les données au service de ses réseaux afin d'optimiser le déploiement de nouveaux sites mobiles et ceux de la fibre. Ces nouvelles technologies faciliteront également la maintenance quotidienne du réseau, contribuant ainsi à réduire les coûts et à améliorer la qualité de service.

Enfin, AI aidera Orange à améliorer l'efficacité de ses processus internes et de ses activités d'arrière-guichet, telles que la détection des fraudes.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "L’ambition finale d’Orange dans ce plan stratégique est de relever le défi des compétences conformément à sa promesse «numérique et bienveillante» de l’employeur.
En 2025, le profil d’entreprise sera considérablement différent de ce qu’il est aujourd’hui. Il sera plus international, plus orienté B2B et à la pointe des technologies de pointe. Pour accompagner cette évolution, Orange mettra en œuvre un plan ambitieux d’accroissement des compétences et de reconversion professionnelle. Orange investira plus de 1,5 milliard d'euros dans un programme de développement des compétences ouvert à tous les employés du monde entier. Plus spécifiquement, 20 000 employés seront formés à la virtualisation de réseau, à l'intelligence artificielle, aux données, au cloud computing, au code et à la cybersécurité. Pour ce faire, Orange Campus deviendra une école en réseau ouverte à tous les employés et, pour la première fois, au monde extérieur. Pendant ce temps, l’attrait de la société sera renforcé pour attirer des talents externes.
Enfin, Orange favorisera les conditions d’une transformation durable et responsable afin de garantir la cohérence, au niveau social et humain, des projets entrepris par le Groupe dans le monde entier. "Data-reactid =" 52 ">L’ambition finale d’Orange dans ce plan stratégique est de relever le défi des compétences conformément à sa promesse «numérique et bienveillante» de l’employeur.
En 2025, le profil d’entreprise sera considérablement différent de ce qu’il est aujourd’hui. Il sera plus international, plus orienté B2B et à la pointe des technologies de pointe. Pour accompagner cette évolution, Orange mettra en œuvre un plan ambitieux d’accroissement des compétences et de reconversion professionnelle. Orange investira plus de 1,5 milliard d'euros dans un programme de développement des compétences ouvert à tous les employés du monde entier. Plus spécifiquement, 20 000 employés seront formés à la virtualisation de réseau, à l'intelligence artificielle, aux données, au cloud computing, au code et à la cybersécurité. Pour ce faire, Orange Campus deviendra une école en réseau ouverte à tous les employés et, pour la première fois, au monde extérieur. Pendant ce temps, l’attrait de la société sera renforcé pour attirer des talents externes.
Enfin, Orange favorisera les conditions d’une transformation durable et responsable afin de garantir la cohérence, au niveau social et humain, des projets entrepris par le Groupe dans le monde entier.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Une ambition de croissance soutenue par un programme d'efficacité opérationnelle
Afin de garantir ses objectifs, Orange poursuivra ses programmes d'efficacité opérationnelle et vise à réaliser, d'ici 2023, des économies nettes d'un milliard d'euros à l'intérieur d'un périmètre défini de coûts indirects des activités télécoms à fin 2019 de 14 milliards d'euros.1"data-reactid =" 53 "> Une ambition de croissance soutenue par un programme d'efficacité opérationnelle
Afin de garantir ses objectifs, Orange poursuivra ses programmes d'efficacité opérationnelle et vise à réaliser, d'ici 2023, des économies nettes d'un milliard d'euros à l'intérieur d'un périmètre défini de coûts indirects des activités télécoms à fin 2019 de 14 milliards d'euros.1.

Cette ambition repose sur une combinaison d'actions ciblées liées à:

  • le plan de transformation du Groupe lancé en 2019, qui vise à améliorer la souplesse et l’efficacité et à renforcer la coopération interne;
  • la numérisation, qui réduit les coûts liés au service client et permet l'automatisation des processus de gestion et de maintenance du réseau afin d'absorber l'augmentation exponentielle prévue du nombre de connexions et du trafic de données;
  • le développement d'initiatives de services partagés, similaires à celles déjà entreprises par le Groupe en informatique;
  • l'optimisation de certaines dépenses («dépenses intelligentes») telles que la réduction annuelle de 5% des dépenses des fonctions centrales hors personnel jusqu'en 2023 ou la maîtrise des coûts énergétiques, qui constitue un défi majeur pour l'avenir.

Objectifs financiers pour 2023

  • Basé sur une légère augmentation 2019 EBITDAaL Après un EBITDAaL 2020 «plat et positif», le Groupe vise une croissance de l'EBITDAaL comprise entre 2% et 3% par an en moyenne pour la période 2021-2023.
  • Par souci de simplicité, le eCAPEX les objectifs incluent désormais des accords de partage du RAN. ECapex augmentera d’environ 50 millions d’euros en 2019 et d’environ 200 millions d’euros en 2020, sur une base glissante sur 12 mois, en raison des accords de partage du RAN conclus en Espagne et en Belgique. Cela se stabilisera ensuite en 2021 avant de commencer à diminuer à partir de 2022, une fois achevée l'essentiel du déploiement du FTTH en France. À l’exception des accords de partage du RAN, l’objectif d’atteindre un niveau maximum d’eCAPEX en 2018 sera atteint. Le groupe a pour objectif de réduire le ratio eCAPEX / chiffre d'affaires à environ 15% d'ici la fin de l'année 2023, contre environ 17% en 2018.
  • le flux de trésorerie organique des activités télécoms passera d'une base de plus de 2 milliards d'euros en 2019 et 2020 à un objectif compris entre 3,5 et 4 milliards d'euros d'ici 2023.
  • L’objectif d’une Ratio dette nette / EBITDAaL pour les activités de télécommunications reste inchangé à environ 2x à moyen terme.
  • Enfin, en ce qui concerne le dividende, Orange versera un dividende annuel minimum de 70 centimes d’euros par action sur la période, sans exclure la possibilité d’une augmentation en fonction des performances de la trésorerie organique.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Clause de non-responsabilité
Ce communiqué de presse contient des informations prospectives sur Orange, notamment ses objectifs et ses tendances en matière de situation financière, d’investissements, de résultats, de business et de stratégie d’Orange. Bien que nous estimions que ces informations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles sont soumises à divers risques et incertitudes, y compris à des questions actuellement inconnues ou jugées non substantielles, et rien ne garantit que les événements prévus se produiront ou que les objectifs seront effectivement atteints. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels susceptibles d'avoir une incidence sur nos résultats financiers figurent dans le document de référence déposé le 21 mars 2019 auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) et dans le rapport annuel (formulaire 20-F) déposé le 16 avril 2019 auprès du US Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation en vigueur, Orange ne s'engage pas à mettre à jour les informations prospectives en vue de développements futurs. "Data-reactid =" 68 "> Disclaimer
Ce communiqué de presse contient des informations prospectives sur Orange, notamment ses objectifs et ses tendances en matière de situation financière, d’investissements, de résultats, de business et de stratégie d’Orange. Bien que nous estimions que ces informations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables, elles sont soumises à divers risques et incertitudes, y compris à des questions actuellement inconnues ou jugées non substantielles, et rien ne garantit que les événements prévus se produiront ou que les objectifs seront effectivement atteints. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels susceptibles d'avoir une incidence sur nos résultats financiers figurent dans le document de référence déposé le 21 mars 2019 auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) et dans le rapport annuel (formulaire 20-F) déposé le 16 avril 2019 auprès du US Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation en vigueur, Orange ne s'engage pas à mettre à jour les informations prospectives en prévision des développements futurs.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "À propos d'Orange"data-reactid =" 70 ">À propos d'Orange

Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde avec un chiffre d’affaires de 41 milliards d’euros en 2018 et 148 000 employés au 30 septembre 2019, dont 88 000 en France. Le groupe compte 268 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2019, dont 209 millions de clients mobiles et 21 millions de clients du haut débit fixe. Le groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des principaux fournisseurs de services informatiques et de télécommunication mondiaux destinés aux multinationales, sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique «Essentials2020» qui place l'expérience client au cœur de sa stratégie dans le but de leur permettre de tirer pleinement parti de l'univers numérique et de la puissance de ses réseaux de nouvelle génération.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Orange est cotée sur Euronext Paris (symbole ORA) et à la Bourse de New York (symbole ORAN).
Pour plus d'informations sur Internet et sur votre mobile: www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter: @orangegrouppr.
Orange et tout autre nom de produit ou de service Orange inclus dans ce document sont des marques commerciales d'Orange ou Orange Brand Services Limited."data-reactid =" 72 "> Orange est cotée sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN).
Pour plus d'informations sur Internet et sur votre mobile: www.orange.com, www.orange-business.com or to follow us on Twitter: @orangegrouppr.
Orange and any other Orange product or service names included in this material are trademarks of Orange or Orange Brand Services Limited.

<p class="canvas-atom canvas-text Mb(1.0em) Mb(0)–sm Mt(0.8em)–sm" type="text" content="Press contacts: +33 (0)1 44 44 93 93
Jean-Bernard Orsoni; jeanbernard.orsoni@orange.com& nbsp;
Tom Wright; tom.wright@orange.com
Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com&nbsp;" data-reactid="73">Press contacts: +33 (0)1 44 44 93 93
Jean-Bernard Orsoni; jeanbernard.orsoni@orange.com
Tom Wright; tom.wright@orange.com
Olivier Emberger; olivier.emberger@orange.com

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Glossary"data-reactid =" 74 ">Glossary

  • EBITDAaL: operating income (i) before depreciation and amortization of fixed assets, effects resulting from business combinations, reclassification of translation adjustment from liquidated entities, impairment of goodwill and fixed assets, share of profits (losses) of associates and joint ventures, (ii) after interest on lease liabilities and interest on debts related to financed assets, and (iii) adjusted for significant litigation, specific labor expenses, fixed assets, investments and businesses portfolio review, restructuring programs costs, acquisition and integration costs and, where appropriate, other specific items that are systematically specified in relation to income and/or expenses. EBITDAaL is not a financial indicator defined by IFRS and may not be comparable to similarly titled indicators used by other companies.
  • eCAPEX: (i) acquisitions of property, plant and equipment and intangible assets, excluding telecommunications licenses and financed assets, (ii) less the price of disposal of property, plant and equipment and intangible assets. eCAPEX is not a financial indicator defined by IFRS standards and it cannot be directly compared to similarly-named indicators used by other companies.
  • Organic cash flow (telecom): (i) Net cash provided by operating activities, minus (i) repayments of lease liabilities and on debts related to financed assets, and (ii) purchases and proceeds from sales of property, plant and equipment and intangible assets, net of the change in the fixed assets payables, (iii) excluding effect of litigations paid and telecommunication licences paid. Organic cash flow is not a financial aggregate indicator defined by IFRS standards and it cannot be directly compared to similarly-named indicators used by other companies.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "1 The defined perimeter of 14 billion euros (excluding all indirect costs from Orange Africa &amp; the Middle East, and labour, network and IT costs incurred by OBS’s IT&amp;IS activities) is taken from a total indirect cost base of around 19 billion euros." data-reactid="80">1 The defined perimeter of 14 billion euros (excluding all indirect costs from Orange Africa & the Middle East, and labour, network and IT costs incurred by OBS’s IT&IS activities) is taken from a total indirect cost base of around 19 billion euros.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Attachement"data-reactid =" 83 ">Attachement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *